full screen background image

Blog

janvier 26, 2019

Lauren Cuthbertson, Royal Ballet de Londres, Angleterre

Née dans le Devon, Lauren a étudié la danse à l’école du Royal Ballet entre 1995 et 2002. En 2001, elle gagne le Prix de la Meilleure Jeune Danseuse Anglaise de l’année et est invitée en 2002 à rejoindre le Royal Ballet sous la direction de Ross Stretton puis Monica Masson qui la nommera Principal en 2008.

Lauren est récompensée de nombreux prix, comme celui de ‘Outstanding Female Artist’ à la remise des prix du Cercle National de la Danse (en 2004) ou de la médaille d’argent au très célèbre Concours International de Varna en 2006 où elle représentait l’Angleterre.

Son répertoire inclus notamment Odette/Odile, Giselle, Aurore, la Fée Lilas et Princesse Florine, Cendrillon, Juliette, Sugar Plum Fairy, Myrtha, Manon et La Maitresse de Lescaut, Nikiya et Gamzatti, Polyphonia, DGV : Danse à grande vitesse, La Valse, Sérénade, Dances at a Gathering, Volontaires, Les Sylphides, Les Patineurs, Scènes de Ballet et Ballo della regina.

Elle a créé La Glace dans Les Saisons, le rôle-titre d’Alice au Pays des Merveilles et divers rôles dans Tryst, Qualia, Infra, Acis et Galatea (Royal Opera), and Live Fire and Carbon Life.

décembre 1, 2017

Jan Casier, Ballet de Zurich, Suisse

Diplômé de l’Ecole Royale de Ballet d’Anvers en 2008, Jan débute sa carrière professionnelle au Ballet Royal de Flandres sous la direction de Kathryn Bennetts.

En 2012, il rejoint le « Semperoper Ballet Dresden » en tant que Coryphée et depuis août 2016, il est soliste au Ballet de Zurich, en Suisse.

Danseur polyvalent, il est aussi beau dans un rôle de prince que dans des pièces modernes et contemporaines. Il est invité par l’English National ballet pour danser la pièce « Faun(e) » de David Dawson, qu’il viendra danser aux Hivernales de la Danse pour la toute première édition du Gala en 2012.

Dans son répertoire, déjà de nombreux rôles : Lensky dans Onegin (John Cranko), Le Cavalier dans Casse-Noisette (Aaron S. Watkin/Jason Beechey après Marius Petipa), In the middle somewhat elevated, Impressing the Czar, Artifact et Quintett (William Forsythe), Leonce in Leonce and Lena, Paris dans Romeo et Juliet et le rôle principal dans Woyzeck (Christian Spuck).

Durant sa jeune carrière, il a créé et dansé de nombreuses pièces de Kenneth MacMillan, George Balanchine, Alexei Ratmansky, Jiří Kylián, David Dawson, Wayne McGregor, Sol León/Paul Lightfoot, Hans Van Mahnen, Edward Clug, Stijn Celis, Jacopo Godani, Alexander Ekman et Marco Goecke.

Photo © Arnaud Stephenson

décembre 1, 2017

Ludmila Pagliero, Ballet de l’Opéra de Paris, France

Originaire de Buenos Aires en Argentine, Ludmila débute son apprentissage intensif de la danse à l’« Instituto Superior de Arte del Teatro Colon ». Elle a la chance de travailler avec des professeurs de renoms tels Rina Valverde, Mario Gallizzi, Andrea Bengochea, Héctor Barriles, Mirta Furioso et Olga Ferri. Fin  de l’année 1999, elle décide qu’il est temps de se lancer un nouveau challenge…

En 017000, à l’âge de 16 ans à peine, elle rejoint le Ballet National de Santiago du Chili pour y être promue Soliste deux ans plus tard. Elle dance Aurore dans « La Belle au Bois Dormant » de Peter Wright, « In the Night » de Jérôme Robbins, Myrta dans « Giselle », la Fée Dragée et la Reine des Neiges dans « Casse-Noisette » de Ricardo Bustamante, Gulnara dans « Le Corsaire », Hypolita & Helena dans « A Midsummer Night’s Dream » et « Serenade » de Georges Balanchine.

En 2003, Ludmila reçoit le Prix Igor Youskevitch et gagne la médaille d’argent ainsi qu’un contrat d’un an avec l’American Ballet Theater au 7ème Concours International de Danse de New-York. La même année, elle décide de se lancer un challenge de plus, mais en France cette fois, en devenant la première danseuse Argentine à entrer au Ballet de l’Opéra de Paris. Elle accède au grade de Coryphée en 2006 puis de Sujet l’année suivante. Elle est choisie pour danser Garance, dans la nouvelle production de José Martinez « Les Enfants du Paradis », « Serait-ce la Mort » de Béjart, le pas de deux en blanc dans « Proust ou Les Intermittences du Cœur » et la Jeune Fille dans « Le Loup » de Roland Petit, le Pas de Deux des Paysans dans la version de Coralli et Perrot de « Giselle «  et l’Etoile dans « La Petite Danseuse de Degas » ; le rôle principal de « Paquita » de Lacotte, Clara dans « Casse-Noisette » ; Odile-Odette et le pas de trois dans « Le Lac des Cygnes », Gamzatti et la Première Ombre dans « La Bayadère », une des méchantes sœurs dans « Cendrillon » de Nureyev ; « La Dame aux Camélias » de Roland Petit,  « Suite en Blanc » de Serge Lifar, « In The Night » de Jérôme Robbins, « Agon », « Sérénade » et « Apollon » de Balanchine.

Ludmila est promue Première Danseuse au concours annuel le 18 novembre 2009. La même année, elle reçoit le « Premio Konex » par la fondation Argentine Konex.

En octobre 2011, elle se produit lors de la Première de « La Source », une création de Jean Guillaume Bart avec les costumes de Christian Lacroix.

Le 22 mars 2012, lors d’une représentation de « La Bayadère », où elle danse le rôle de Gamzatti, retransmise en directe dans les cinémas d’Europe, Ludmila est promue Etoile de l’Opéra de Paris.

En tant qu’Etoile, elle a dansé le premier rôle dans Giselle, La Sylphide, Paquita, Don Quichotte, La Belle au Bois Dormant, Casse-Noisette, Notre Dame de Paris, Agon, Serenade, Apollo, Onegin, Palais de Cristal et Dances at a Gathering.

Ludmila a également travaillé avec Mats Ek pour « Apartment » (le pas de deux de la porte), « A Sort of… » et « La Maison » de Bernarda Alba ; Anna Teresa de Keersmaeker pour « Rain » ; Emmanuel Gat pour « Hark ! » ; Benjamin Millepied pour « Amoveo » ; Sasha Waltz pour « Roméo et Juliette » ; Pina Baush pour « Orphée et Eurydice »; Crystal Pite pour « The Season’s Canon »(création); William Forsythe pour « Blake Works » (Création); Hans Van Manen pour « 3 Gnossiennes ».

Invitée régulièrement dans d’autres compagnies ou à de nombreux galas, elle a la chance de pouvoir enrichir son répertoire. On a pu l’admirer dans Paquita au Bolshoi, Giselle à Almaty (Kazakhstan) et dans La Sylphide au Mariinsky.

Ludmila a reçu le grade honorifique de Chevalier des Arts et des Lettres.

Ludmila s’est vue remettre le très convoité Benois de la Danse de la meilleure danseuse en 2017, devant un jury très prestigieux présidé par Youri Grigorovitch.

H39

janvier 19, 2019

Aki Saito, Ballet Royal de Flandres, Belgique

Née au Japon, Aki y apprend l’art de la danse dès son plus jeune âge. Elle remporte le 1er Prix au Coucours des Jeunes Danseurs au Japon en 1990 et la médaille d’or au Concours International de Houlgate en France. Elle est récompensée du « Fresh Prize » par le comité d’éducation d’Iwate au Japon et reçoit une bourse d’étude au Prix de Lausanne en 1991 qui lui permet de continuer son apprentissage de la danse à l’école de Ballet d’Anvers. En 1994, elle entre au Ballet Royal de Flandres sous la direction de Robert Denvers en tant que demi-soliste pour devenir, en 1998, première soliste. C’est en 2004 qu’elle accède au grade très convoité de Principal, et a dansé depuis, tous les grands rôles du répertoire classique et contemporain de la compagnie. Une nouvelle version du Lac des Cygnes a été créée pour elle et son partenaire Wym Vanlessen par Marcia Haydée.

Aki est régulièrement invitée dans de nombreux Galas Internationaux comme le Gala des Etoiles à Paris, le Prix de Lausanne, le « Dancesalad » à Huston, le Gala de Prague, le Festival du Ballet de Aoyama à Tokyo; ou comme danseuse invitée dans diverses compagnies, telle le Ballet de Santiago. Elle a également fait partie du Gala International précédent les Jeux Olympiques de Nagano en 1998.

Quand son emploi du temps lui autorise, elle juge les talents de la nouvelle génération. On a pu la compter dans le jury du Prix de Lausanne en 2003, 2005 et 2007 ainsi qu’au Prix Carpeaux en 2009. En 2007, elle reçoit le Prix de la Critique de « Ballet 2000 » à Cannes.

Sa carrière exceptionnelle au Ballet de Flandres vient d’être célébrée lors de sa dernière apparition en tant qu’Etoile, fin 2018, marquant sa transition professionnelle. Elle officie actuellement en tant que professeur à l’Ecole de Ballet d’Anvers, pour le plaisir et la fierté de ses nouveaux élèves.

aki

décembre 14, 2016

Steven McRae, Royal ballet de Londres, Angleterre

Australien d’origine, Steven s’expatrie à Londres pour entrer à la Royal Ballet School. Sous le coaching d’Hilary Kaplan, il gagne en 2002 « la médaille d’or d’Adeline Genée » et est primé au « Prix de Lausanne » l’année suivante.

En 2004, il intègre le Royal Ballet, sous la direction de Monica Maison. Il gravit les échelons rapidement pour être promu en 2009 au rang de Principal.

Son répertoire inclus Symphonic Variations, Les Rendez-Vous, Mr Bear-Squash-You-All-Flat, Le Lac des Cygnes, La Sylphide, Napoli Divertissements, Manon, Mayerling, Polyphonia, Sinfonietta, Magdaveya, La Bayadère, Romeo et Juliette, Les Patineurs, Tales of Beatrix Potter, Jewels, la Belle au Bois Dormant,…

Il a aussi créé différents rôles dans Three Songs et Two Voices de Christopher Bruce en 2005, Tanglewood d’Alastair Marriott en 2005, Children of Adam et Fire de Christopher Wheeldon qui faisait partie de « Homage to The Queen » et Chroma et Limen de Wayne McGregor.

Il est invité à de nombreux Galas Internationaux à travers le monde.

octobre 28, 2015

Federico Bonelli, Royal Ballet, Angleterre

Federico a grandi dans un petit village de la région du Piémont en Italie où il a pris ses premières leçons de danse classique. A l’âge de 14 ans il rejoint l’Académie de Danse de Turin, où des professeurs d’origine italienne et cubaine lui enseignent la danse. Il participe à de nombreux concours et remporte notamment la médaille d’argent au Concours de la Havane à Cuba, le premier prix au Concours International de Rieti en Italie et une bourse d’étude gagnée au Prix de Lausanne en Suisse.

En 1996, juste après la Concours de Lausanne, il rejoint le Ballet de Zurich en Suisse et est promus au grade de Soliste l’année suivante. Il danse de nombreuses chorégraphies du directeur, Heinz Spoerli, dont le rôle de Roméo, et se voit confier le rôle d’Albrecht dans la production classique de Giselle.

En 1999, il décide de se joindre au Het National Ballet à Amsterdam ou il sera nommé Principal en 2002. Son répertoire avec la compagnie inclus : La Belle au Boid Dormant, Casse-Noisette, La Sylphide; Tchaikovsky Pas de Deux, Symphony in C, Serenade, Rubies, Duo Concertant de Balanchine; Adagio Hammerklavier, Black Cake, Sarcasmen de Hans Van Manen; In The Middel, The Vertiginous Trill of Exactitude, Herman Schmerman de Forsythe; Pierrot Lunaire de Tetley ainsi que diverses chorégraphies de Massine et Robbins.

Depuis 2003, Federico est Principal au Royal Ballet de Londres. Son Répertoire avec la compagnie inclus Le Lac des Cygnes, Giselle, Le Belle au Bois Dormant, La Sylphide, Casse-Noisette, Don Quichotte, Grand Pas Classique, Esmeralda; Marguerite et Armand, Cendrillon, Sylvia, Daphnis et Chloé, Ondine et Symphonic Variations d’Ashton, Roméo et Juliette, Manon et Requiem de McMillan; Apollon Musagete, Theme and Variation, Les Quatre Tempéraments, Ballet Impérial, Ballo Della Regina et Agon de Balanchine; Onegin de Cranko; Chroma de McGregor; DGV, Polyphonia et Alice au Pays des Merveilles de Wheeldon; Tombeaux de Bintley,…

Federico a été invité en tant que Principal à La Scala de Milan, au Théâtre Massimo de Palerme, à l’Opéra de Paris, au Nouveau Théâtre National, au Gala des Stars de la Danse à Tokyo, au Théâtre National Croate à Zagreb et au Ballet Tulsa à Oklahoma.

Il participe à de nombreux Galas dans le monde entier. En 2005 il reçoit le Prix Positano et en 2009 il est nominé pour le Prix du « Meilleur Danseur » au National Dance Award Critic’ Circle.

janvier 1, 2019

Wim Vanlessen, Ballet Royal de Flandres, Belgique

Wim Vanlessen, a fait ses études à l’école du Ballet Royal à Anvers. A l’âge de 17 ans il remporte la médaille d’argent au Concours International de danse d’Houlgate ainsi que le Prix Professionnel au Concours International de Lausanne. Ses études terminées, il est engagé au Ballet Royal de Flandres où il devient rapidement soliste puis Etoile.

Ses brillantes interprétations dans « La Belle au Bois Dormant », « Le Lac des Cygnes », « Giselle », « La Bayadère », « Roméo et Juliette », « Les quatre tempéraments », « Thème et Variations », « Divertimento N°15 », « Apollon », sont saluées par la presse international de façon unanime.

Il travaille avec les plus grands chorégraphes actuels, reprenant, ou créant, des rôles comme « In the middle somewhat elevated », « Herman Schmerman », « Artifact », « Impressing the Czar » (Forsythe), « Return to the strange land », « Forgotten land » (Kylian), « Sonate » (Béjart), « The grey area », « The sweet spell of oblivion », « The third light » (Dawson), « Lost by last » (Elo),…

Il est régulièrement invité à se produire lors de Galas Internationaux comme « Le Gala des Etoiles » à Paris, lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de Nagano (Japon), au « Prix de Lausanne », aux « Benois de la danse », où, en 2003, il fut nominé dans la catégorie « Meilleur danseur homme de l’année » sur la scène du Théâtre du Bolshoi à Moscou. En 2009, il était invité par Marcia Haydée à Santiago du Chili, pour le gala du 50ème anniversaire de la compagnie qu’elle dirige.

Wim Vanlessen a reçu le « Prix de la Critique » du magazine « Ballet 2000 » à Cannes en 2000. Il est également honoré du titre de « Meilleur danseur de l’année » par le magazine « Dance Europe » en 2003, 2004, 2005, 2006 ainsi que du titre de « Meilleur partenaire » avec Aki Saito en 2007 et 2009.

Début février 2019, dans le Bolèro de Béjart, il livre sa dernière performance en tant qu’Etoile du Ballet de Flandres. Pour célébrer cette brillante carrière, il publie un livre sur son parcours « Dancer ». Il continue son chemin en tant qu’artiste freelance.

mai 26, 2014

Raphaël Coumes-Marquet, Semperoper Ballet Dresden, Allemagne

Raphaël est né à Besançon, France, et a suivi tout le cursus de l’Ecole de Danse de l’Opéra de Paris.

Il est engagé dans la compagnie des Ballets de Monte-Carlo, puis à lOpéra de Vienne en Autriche et ensuite au Ballet National de Hollande à Amsterdam. Il est actuellement Danseur Principal au Semper Opéra Ballet de Dresde en Allemagne. Il a dansé la majeure partie des rôles principaux du répertoire classique, néo-classique et moderne des chorégraphes les plus renommés.

Sa carrière est liée au chorégraphe Anglais David Dawson avec qui il collabore depuis plus de 15 ans. Il a créé la majorité des rôles des ballets de Dawson en particulier Albrecht dans son Giselle en 2008.

Artiste invité à l’English National Ballet avec Faun(e) de David Dawson qu’il danse à Londres, Barcelone, Moscou, et Houston, il est également invité au Ballet national de Croatie avec « The Lady of the Camelias » de Derek Deane. Raphaël a pris part à de nombreux galas internationaux aux U.S.A, Canada, Cuba, Australia, Japon, Taiwan, Corée, Singapour, Espagne, Italie, Royaume-Unis, France, Norvège, Russie et Litunie.
Il a remonté et mis en scène « A Million Kisses to my skin » de David Dawson pour le West Australian Ballet et le Ballet National de Finlande, et a donné des workshops sur le style et la technique Dawson à Rome. Il a aussi chorégraphié pour la télévision Nationale Allemande.

Il se consacre de plus en plus à l’enseignement en donnant cours aux professionnels des plus grandes compagnies du monde. Il était professeur invité au dernier Stage International de Noël de Danse de Liège.

mai 26, 2014

Pascal Molat, San Francisco Ballet, USA

Natif de Paris, Pascal fait son cursus à l’école de l’Opéra de Paris. En 1993 il reçoit la médaille d’or et le prix spécial du jury au concours international Méditerranéen et rejoint la même année le Ballet Royal de Wallonie. Une année lui suffira pour faire ses preuves et c’est en tant que soliste qu’il quitte la cité ardente pour rejoindre le Ballet Royal de Flandres sous la direction de Robert Denvers. Durant ses quatre années  passes à Anvers, Robert Denvers n’hésite pas à lui confier les premiers rôles du répertoire classique et contemporain.

En 1998, lors  du festival des « Nuits de la Danse » à Monaco, Pascal est invité par Jean-Christophe Maillot, directeur et chorégraphe des Ballets de Monte-Carlo, à danser le rôle-titre de son Romeo et Juliette. Il restera en principauté pour quatre années, enrichissant son répertoire des créations de Maillot et de chorégraphes internationaux renommés.

En 2002, sa curiosité et son côté aventurier le pousse à découvrir ce qui se fait de l’autre cote de l’atlantique et il pose son choix sur la doyenne des compagnies américaine : le San Francisco Ballet.

Depuis 2003, en qualité de danseur étoile, Pascal étoffe son répertoire classique, néo-classique et contemporain sous la Direction d’Helgi Tomasson, directeur et chorégraphe du San Francisco Ballet.

Pascal a pris part à de nombreux galas internationaux et est régulièrement artiste invité dans différentes compagnies dans le monde entier.

Quand son emploi du temps le lui permet, il se consacre à l’enseignement au sein de l’école du San Francisco Ballet.

 

Son répertoire se compose notamment de :

  • Franz dans Coppélia et le pas de deux des paysans dans Giselle (Labis)
  • Alain dans La Fille mal gardée (Lazinni)
  • Basilio dans Don Quixote (Petipa)
  • Roméo dans Roméo et Juliette, Le Casse-Noisette dans The Nutcracker Circus, le Roi dans La Belle (Maillot)
  • Aminta dans Sylvia (Morris)
  • Le poète  dans La Petite Sirène (Neumeier)
  • D’Artagnan dans Les Trois Mousquetaires (Prokovsky)
  • Mercutio dans Romeo & Juliette(Tomasson)
  • 7 for Eight , creation du role dans Blue Rose et dans Concerto Grosso, (Tomasson)
  • Ballo Della Regina, “Emeraudes”, Mélancholique et Sanguine dans les QuatresTemperaments, “Rubies” Stars and Stripes,Symphony in C, Agon et Stravinsky Violin Concerto (Balanchine)
  • Symphonic Variations (Ashton)
  • La Mort dans The Dance House (Bintley)
  • Double Evil (Elo)
  • Artifact Suite; In the middle, somewhat elevated; The Vertiginous Thrill of Exactitude; Quartette;The Second Detail et Approximate Sonata (Forsythe)
  • Petrouchka dans Petrouchka (Fokine)
  • Aunis (Garnier)
  • Elite Syncopations (MacMillan)
  • Grosse Fuge et Solo (van Manen)
  • Chroma et Eden/Eden (McGregor)
  • Drink to Me Only With Thine Eyes, A Garden, creation du rôle dans Joyride,Sandpaper Ballet, Aminta dans Sylvia (Morris)
  • Création du role dans Diving into the Lilacs et Kaschei dans Firebird, role titre dans Magrittomania, creation du rôle dans Monk in RAkU,creation du rôle dans Reflections et dansStudy in Motion (Possokhov)
  • Lion dans Le Carnaval des Animaux et Blue Man dans Russian Seasons (Ratmansky)
  • Husband dans The Concert, Marron dans Dances at a Gathering,Dybbuk, Fancy Free et opus 19/The Dreamer (Robbins)Tico dans Company B and Spring Rounds (Taylor)
  • Her Lover dans Jardin aux Lilas (Tudor)
  • Number Nine, Polyphonia, Rush etWithin the Golden Hour (Wheeldon)
  • Underskin (Zanella)
  • Mirror’s Edge (Armitage)
  • Sonate No. 5, M pour B (Béjart)
  • The Chairman Dances (Childs)
  • Just One of Those Things, Symposium, Golden Mean etSiciliano (C. d’Amboise)
  • Blue Grass (Galili)
  • Sechs Tanze and No More Play (Kylián)
  • The Time it Takes (O’Day)

 

Pascal Molat in Tomasson’s Concerto Grosso.
(© Erik Tomasson)

juin 7, 2012

Eva Dewaele, Ballet de Zurich, Suisse

  • Dès août 2012, Eva va rejoindre le nouveau directeur du Ballet de Zurich, Christian Spuck an tant que danseuse et assistante de la maitresse de Ballet.
  • De 2005 à 2012,  Ballet Royal de Flandres dirigé par Kathryn Bennetts en tant que première soliste.
  • Répertoire: Grey Area (Dawson), Impressing the Czar, New Sleep et Artifact (Forsythe), Sleeping Beauty (Haydée), Return of Ulysses (Spuck), Lost by last et Killer Sweet (Elo), Symphony of Psalms et Forgotten Land (Kylian), Echoes from Elsewhere (Mesquita), M/C (Soto),…
  • Création chaque saison pour le spectacle Coupe Maison
  • Saison 2004-2005, Ballet de l’Opéra de Lyon dirigé par Yorgos Loukos.
  • Répertoire: Twelvetwentyone (Maliphant) ; One flat thing, Reproduced, Second Detail (Forsythe) ; Jardi Tancart (Nacho Duato), Roméo et Juliette (Prejlocaj, role de Juliette), Tricodex (Decouflé), Petite Mort (Kylian), Carmen (Ek), Set Reset (Trisha Brown).
  • De 2002 à 2004, Ballet Cullberg sous la direction de Lena Wennergren-Juras et Margareta Lidström pis de Johan Inger.
  • Répertoire: Swan Lake, Sleeping Beauty, En Slags, Fluke (Ek) ; Out of Breath, In Two (Inger) ; Sore Core (Celis).
  • De 2001 à 2002, Freelance dans toute l’Europe.
  • De 1999 à 2001, Opéra de Göteborg sous la direction de Anders Hellström.

Répertoire: Herman Schmermann, Enemy in the Figure, Artifact II (Forsythe); Magnitude 9, Twilight Arias, Digital Secrets (Godani); From Me To You (Egerbladh), My Other Hand (Touzeau), Duende (Duato), Axioma 7 (Naharin), Nutcracker, Anima (Isberg), R.A.M. (Muller).
• Saison 1998-1999, Théâtre de la ville de Luzern dirigé par Richard Wherlock.

Répertoire: Heartbreakers, Vivaldi, Bolero, La fille mal gardée, Les Noces, Wunderbar, Tough Roses (Wherlock) ; Perfect Skin, Kathleen (Wubbe), The Arrival of the Queen of Sheeba (Andersson).

 

Répertoire: nombreuses créations de Van Cauwenbergh, créations de Zimmerman, Apollo (Balanchine), Max und Moritz (Marcus), Der Wunderbare Mandarin (Lengyel), La Sylphide (Schaufuss).

 

Formation

Ecole d’Anvers dirigée par Marinelle Paneda. Formation complète en danse classique, danse moderne (Graham, Limon, Horton), moderne jazz, danse folklorique, danse espagnole.

Etudie la méthode Pilates depuis 1991. Cours de gyrotonic et Alexander technique.

Summerschool avec l’école de l’American Ballet en 1990.

 

Filmographie

Atrophy Bank de Sam Asaert

Marmorera de Markus Fisher (Janvier 2007)
Passengers de Markus Fisher (1999)

 

Expérience en tant que professeur

Nombreuses expériences en tant que professeurs, notamment, à Stage de Danse, au Loft, à l’école Raymonda, au Dansatelier, au Jamcentrum, à l’école Kunsthumaniora, à l’école de ballet Arabesque, au Conservatoire d’Avignon,…