full screen background image

Blog

novembre 14, 2019

Denys Cherevychko, Ballet de l’Opéra de Vienne, Autriche

Originaire d’Ukraine, Denys étudie la danse avec Vadim Pisarev à l’Académie de Ballet de Donetsk avant de rejoindre, à l’âge de 16 ans, la Heinz Bosl Ballet Academy à Munich. Deux ans plus tard, il fait son entrée dans le monde professionnel au Ballet de l’Opéra de Vienne. En 2008 il est promu demi-soliste, en 2009, soliste et c’est en 2012, sous la direction de Manuel Legris, qu’il accède au grade d’Etoile.

Denys a participé à de nombreuses compétitions internationales, il a notamment remporté le 2ème prix au Concours des jeunes danseurs de Kiev en 2004, le 1er prix au Concours Serge Lifar à Kiev en 2004, le 1er prix au concours « Tanzolymp » à Berlin en 2005, la médaille d’argent junior au Concours International de Jackson en 2006, le 1er prix au Concours International de danse contemporaine à Vienne en 2007, la médaille d’argent à la Korean International Ballet Competition en 2010 et le 1er prix ainsi que la médaille d’or au 25ème Concours International de Varna en 2012.

Il était nominé pour le Prix Benois de la Danse en 2011 pour « The Vertiginous Thrill of Exactitude » de William Forsythe.

Il est invité régulièrement pour danser dans d’autres compagnies, notamment en Italie, Russie et France, ainsi qu’aux Etats-Unis.

Denys est un habitué de Liège puisqu’il enseigne le classique depuis 3 ans, chaque été, au Stage International d’été de Liège organisé par Stage de Danse asbl.

janvier 19, 2019

Aki Saito, Ballet Royal de Flandres, Belgique

Née au Japon, Aki y apprend l’art de la danse dès son plus jeune âge. Elle remporte le 1er Prix au Coucours des Jeunes Danseurs au Japon en 1990 et la médaille d’or au Concours International de Houlgate en France. Elle est récompensée du « Fresh Prize » par le comité d’éducation d’Iwate au Japon et reçoit une bourse d’étude au Prix de Lausanne en 1991 qui lui permet de continuer son apprentissage de la danse à l’école de Ballet d’Anvers. En 1994, elle entre au Ballet Royal de Flandres sous la direction de Robert Denvers en tant que demi-soliste pour devenir, en 1998, première soliste. C’est en 2004 qu’elle accède au grade très convoité de Principal, et a dansé depuis, tous les grands rôles du répertoire classique et contemporain de la compagnie. Une nouvelle version du Lac des Cygnes a été créée pour elle et son partenaire Wym Vanlessen par Marcia Haydée.

Aki est régulièrement invitée dans de nombreux Galas Internationaux comme le Gala des Etoiles à Paris, le Prix de Lausanne, le « Dancesalad » à Huston, le Gala de Prague, le Festival du Ballet de Aoyama à Tokyo; ou comme danseuse invitée dans diverses compagnies, telle le Ballet de Santiago. Elle a également fait partie du Gala International précédent les Jeux Olympiques de Nagano en 1998.

Quand son emploi du temps lui autorise, elle juge les talents de la nouvelle génération. On a pu la compter dans le jury du Prix de Lausanne en 2003, 2005 et 2007 ainsi qu’au Prix Carpeaux en 2009. En 2007, elle reçoit le Prix de la Critique de « Ballet 2000 » à Cannes.

Sa carrière exceptionnelle au Ballet de Flandres vient d’être célébrée lors de sa dernière apparition en tant qu’Etoile, fin 2018, marquant sa transition professionnelle. Elle officie actuellement en tant que professeur à l’Ecole de Ballet d’Anvers, pour le plaisir et la fierté de ses nouveaux élèves.

aki

janvier 1, 2019

Wim Vanlessen, Ballet Royal de Flandres, Belgique

Wim Vanlessen, a fait ses études à l’école du Ballet Royal à Anvers. A l’âge de 17 ans il remporte la médaille d’argent au Concours International de danse d’Houlgate ainsi que le Prix Professionnel au Concours International de Lausanne. Ses études terminées, il est engagé au Ballet Royal de Flandres où il devient rapidement soliste puis Etoile.

Ses brillantes interprétations dans « La Belle au Bois Dormant », « Le Lac des Cygnes », « Giselle », « La Bayadère », « Roméo et Juliette », « Les quatre tempéraments », « Thème et Variations », « Divertimento N°15 », « Apollon », sont saluées par la presse international de façon unanime.

Il travaille avec les plus grands chorégraphes actuels, reprenant, ou créant, des rôles comme « In the middle somewhat elevated », « Herman Schmerman », « Artifact », « Impressing the Czar » (Forsythe), « Return to the strange land », « Forgotten land » (Kylian), « Sonate » (Béjart), « The grey area », « The sweet spell of oblivion », « The third light » (Dawson), « Lost by last » (Elo),…

Il est régulièrement invité à se produire lors de Galas Internationaux comme « Le Gala des Etoiles » à Paris, lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de Nagano (Japon), au « Prix de Lausanne », aux « Benois de la danse », où, en 2003, il fut nominé dans la catégorie « Meilleur danseur homme de l’année » sur la scène du Théâtre du Bolshoi à Moscou. En 2009, il était invité par Marcia Haydée à Santiago du Chili, pour le gala du 50ème anniversaire de la compagnie qu’elle dirige.

Wim Vanlessen a reçu le « Prix de la Critique » du magazine « Ballet 2000 » à Cannes en 2000. Il est également honoré du titre de « Meilleur danseur de l’année » par le magazine « Dance Europe » en 2003, 2004, 2005, 2006 ainsi que du titre de « Meilleur partenaire » avec Aki Saito en 2007 et 2009.

Début février 2019, dans le Bolèro de Béjart, il livre sa dernière performance en tant qu’Etoile du Ballet de Flandres. Pour célébrer cette brillante carrière, il publie un livre sur son parcours « Dancer ». Il continue son chemin en tant qu’artiste freelance.

décembre 14, 2016

Anne Jung, Dresden Frankfurt Dance Company, Allemagne

Allemande d’origine, Anne commence une formation intensive en gymnastique rythmique. C’est à l’âge de 14 ans qu’elle débute les cours de danse classique, tout en participant aux Jeux Olympiques d’Atlanta et à bon nombre de compétitions internationales en tant que gymnaste. Elle fait alors le choix de s’orienter vers la danse au détriment de la gymnastique. D’abord deux années à Francfort puis à l’école de musique de Cologne, d’où elle sort diplômée en danse classique et contemporaine en 2008. Elle s’octroie alors un an pour prendre part à différents projets artistiques, notamment au festival de Wuppertal, à Bonn, à Dortmund, à Aix ou encore à Cologne. C’est en 2009 qu’elle rejoint le Ballet du Théâtre de Mainz en Allemagne, sous la direction de Pascal Touzeau.

Début 2014, elle rejoint le Nederlands Dans Theater 1 et maintenant, depuis janvier 2017 elle fait partie de la Dresden Frankfurt Dance Company, anciennement Forsythe Company.

 

Répertoire: Schwanensee (Odette), Inferno, Script, Les Noces, Voices, Etudes, Tears, Heaven´s Sky, Romeo& Julia, In 48, The Irin, Raymonda, No Thumb, Helland, Direct/ors Cut, Puzzle de Pascal Touzeau
Aura, In 47, Ex-Nihilo, Raw Models de Jacopo Godani
Evergreen de Fernando Hernando Magadan
Language Matters de Didy Veldman
7,8 de Georg Reischl
Deadalus Dreams, Move on to my own de Emanuelle Soavi
Winterreise, Outopia, Clubbing de Massimo Geradi
Reflex de Chun-Hsien Wu
Read my moves de Jan Pusch
Fleur de Amanda Miller
Simi, Tact, Die Schneekönigin de Vera Sander

décembre 14, 2016

Steven McRae, Royal ballet de Londres, Angleterre

Australien d’origine, Steven s’expatrie à Londres pour entrer à la Royal Ballet School. Sous le coaching d’Hilary Kaplan, il gagne en 2002 « la médaille d’or d’Adeline Genée » et est primé au « Prix de Lausanne » l’année suivante.

En 2004, il intègre le Royal Ballet, sous la direction de Monica Maison. Il gravit les échelons rapidement pour être promu en 2009 au rang de Principal.

Son répertoire inclus Symphonic Variations, Les Rendez-Vous, Mr Bear-Squash-You-All-Flat, Le Lac des Cygnes, La Sylphide, Napoli Divertissements, Manon, Mayerling, Polyphonia, Sinfonietta, Magdaveya, La Bayadère, Romeo et Juliette, Les Patineurs, Tales of Beatrix Potter, Jewels, la Belle au Bois Dormant,…

Il a aussi créé différents rôles dans Three Songs et Two Voices de Christopher Bruce en 2005, Tanglewood d’Alastair Marriott en 2005, Children of Adam et Fire de Christopher Wheeldon qui faisait partie de « Homage to The Queen » et Chroma et Limen de Wayne McGregor.

Il est invité à de nombreux Galas Internationaux à travers le monde.

décembre 14, 2016

Iana Salenko, Ballet de la ville de Berlin, Allemagne

Née à Kiev en Ukraine, Iana découvre la danse à l’École de Ballet Pisarev, à Donetsk, d’où elle sort graduée en 2000. Elle rejoint alors le Ballet de l’Opéra de la ville en tant que soliste. Elle intègre ensuite le Ballet de l’Opéra National de Kiev, mais en tant que danseuse Etoile cette fois, ce qui lui permet de retrouver sa ville natale, chère à son cœur.

En 2005, elle s’expatrie au Ballet de la Ville de Berlin, sous la direction de Vladimir Malakhov, en tant que demi-soliste. Elle sera promue soliste l’année suivante et première soliste en 2007 (soit le grade le plus haut dans la compagnie berlinoise, ce qui équivaut au statut d’Etoile). Depuis lors, la direction a changé à plusieurs reprises, de Nacho Duato à Christiane Theobald, en passant par Sasha Waltz.

Lauréate en 2002 du 1er Prix et du “Prix Diaghilev” au Concours de Kiev; en 2004, des 1er Prix aux Concours de Vienne et de Perm, ainsi que le 3ème Prix au Concours International de Varna, en Bulgarie. En 2005, le 1er Prix au Concours International d’Helsinki, ainsi qu’au Concours International de Nagoya et en 2012, le Grand Prix Anna Pavlova au “Dance Open”, à Saint Petersburg.

En 2010, elle reçoit le “Deutscher Tanzpreis Zukunft” (Prix allemand pour le futur de la danse).

Iana est l’une des plus grandes danseuses de sa génération. Elle a néanmoins réussi à trouver le temps de donner naissance à trois enfants avec son mari, le danseur Etoile Marian Walter.

mai 26, 2014

Rolando Sarabia, Etoile Internationale, Cuba

 

Originaire de Cuba, Rolando débute la danse à la “Alejo Carpentier Elementary Ballet School of Havana” avant de rejoindre la prestigieuse Ecole Nationale de Ballet où il sera pris en charge par des professeurs de renoms tels Rolando Srabia (son père), Magaly Suarez, Alicia Alonso et Lazaro Carreño.

En 1994, il reçoit la médaille d’or en tant que meilleur jeune danseur au Concours Mercosur au Brésil.

Une fois diplômé, Rolando rejoint le Ballet National de Cuba où il est immédiatement promu Etoile. Depuis il a dansé la majorité des grands rôles classiques mais aussi contemporains.

Outre sa médaille d’or au Concours International de Jackson, il a aussi remporté le Grand Prix au Concours International des Académies à Cuba (en 1995 et 1998), le Grand Prix au Concours International de Paris, la médaile d’or au Concours International de Nagoya et le Grand Prix au très célèbre Concours de Varna en 1998.

En 2003, il quitte Cuba pour rejoindre le Houston Ballet où il restera jusqu’en 2007 avant d’intégrer le Miami City Ballet.

Sa carrière internationale a pris un essort significatif suite à sa participation à de nombreux Galas Internationaux avec les plus grands danseurs tels Maya Plisetskaya, Patrick Dupont, Farouk Ruzimatov, Alicia Alonso, Tamara Rojo and Maria Carmen Catoya.

Il s’est produit en tant qu’artiste invité au Théâtre Minicipal de Rio de Janeiro, au Ballet Teresa Carreño au Vénézuela et dans d’autres compagnies du sud de l’Amérique.

En 2011, il reçoit la plus grande récompense, le Benois de la Danse, remis au Théâtre du Bolshoi et recompensant le meilleur danseur de l’année.

En septembre 2012, il se produit pour la première fois en tant que qu’Etoile invitée au Ballet de l’Opéra de Rome pour danser dans Roméo et Juliette de Patrice Bart, il poursuivra cette collaboration en interprétant Don Quichotte par la suite.

photo9-Copia-750x550-000000

juillet 22, 2013

Christian Bauch, Ballet du Théâtre de Mainz, Allemagne

Christian débute la danse à l’Ecole de Danse Palucca à Dresden sous la direction de Jason Beechay et termine sa formation à l’Ecole Supérieure de Danse de Marseille. Il retourne alors à Dresden pour prendre part au ‘Elevenprogramm’ au Ballet de l’Opéra de Dresden où il dansera des pièces de Neumeier et Watkin.

Il rejoint ensuite le Ballet du Théâtre de Chemnitz en Allemagne toujours, avant de s’expatrier un an en Suède à la Focus Dance Company. Il retrouve l’Allemagne en 2011 au Ballet du Théâtre de Mainz sous la direction de Pascal Touzeau.

Son répertoire avec la compagnie est le suivant : Voices, 360°, No Thumb, Etudes, Swanlake, Inferno, Les Noces, de Pascal Touzeau ; Raw Models de Jacopo Godani ; Dreamplay de Johan Inger ; Indigo Rose de Jiri Kylian ; 7.8 de Georg Reischl.

christian-danse

juillet 22, 2013

Ulrik Birkkjaer, Ballet Royal Danois, Danemark

Ulrik rejoint la Ballet Royal Danois en tant qu’apprenti en 2002.  En 2004, il entre dans le corps de ballet et il lui faudra 3 ans de plus avant de passer soliste. C’est en 2009 qu’Ulrik se voit attribuer le grade de Danseur Etoile.

En 2007, il remporte la médaille d’or au Concours Erik Bruhn à Toronto.

Ulrik s’est produit avec les danseurs du New York City Ballet en France et en Espagne dans le pas de deux du Cygne Blanc. Il a dansé le rôle de James dans La Sylphide le jour du Danemark à l’exposition de Shanghai et à la Fête Polonaise au Jacobs Pillow dance festival aux Etats-Unis.

 

Son répertoire :

At The Royal Danish Theatre
Principal parts: Armand in The Lady of the Camellias, Prince Desire in Sleeping Beauty, principal male in Etudes, Albrect in Giselle, Romeo in Romeo and Juliet, the Prince in The Nutcracker, Señor in La Ventana, Gennaro in Napoli, James in La Sylphide, Ove in A Folk Tale and prince Siegfried in Swan Lake.

Soloist parts: Pas de trois in Agon, Pas de sept in A Folk Tale, Benno in Swan Lake, Beggar in Manon, pas de trois in La Ventana, Dimitrius in A Midsummer Nights Dream and pas de six in Napoli. Furthermore he has danced soloist parts in Impénétrable songe, Petite Mort, Bella Figura, Sechs Tänze, Dancing on the Front Porch of Heaven, Gentilhomme, Symphony in 3 movements, Symphony in C, Dances at a Gathering. Ghosts, L’homme de Bois, The Wanderers and Octet and Marty in Come Fly Away.

Creations
Impénétrable songe by Patrick Delcroix, Ghosts by Kim Brandstrup, Rhapsody by Nicolo Fonte, L’hommes de Bois by Sidi Larbi Cherkaoui, Octet by Peter Martins and Le Sacre du Printemps by Jorma Uotinen.

Ulrik-Birkkjaer

juillet 22, 2013

Petra Conti, Boston Ballet, Etats-Unis

Née en Italie, Petra sort diplômée de l’Académie Nationale de Danse de Rome en 2006 sous la houlette de Zarko Prebil. En 2007 elle se perfectionne au Ballet du Théâtre Mariinsky à Saint Petersbourg, préparant ses rôles avec Elvira Tarasova.

Après un passage éclair d’une saison au Bavarian State Ballet de Munich, elle rejoint en 2009 le très célèbre Ballet de la Scala de Milan, interprétant très vite la majorité des grands rôles. Il ne lui faudra que deux ans pour atteindre le grade très convoité d’Etoile. En octobre 2013, Petra s’est expatriée aux Etats-unis, rejoignant le Boston Ballet en tant qu’Etoile.

Petra participe à de nombreux Gala internationaux et a fait l’objet d’un documentaire pour la télévision Sky Classical en 2010.

 

Répertoire : Giselle – Giselle (chor. Yvette Chauviré), Kitri – Don Quichotte (chor. Rudolf Nureyev), Juliette – Romeo et Juliette (chor. Kenneth Macmillan), Tatiana – Onegin (chor. John Cranko), Jewels – Emeraude: II couple (chor. Balanchine), Raymonda – Raymonda (chor. Petipa-Vicharev), Clemence – Raymonda (chor. Petipa-Vicharev), Civilization – Excelsior (chor. Dell’Ara), Folgore – Excelsior (chor. Dell’Ara), Titania – A Midsummer night dream (chor. Balanchine), Albachiara – L’altra meta’ del cielo (chor. Clarke, music Vasco Rossi), Marguerite – Marguerite and Armand ( Frederick Ashton), Principal Couple – Concerto DSCH (Alexei Ratmansky), Juliette – Romeo et Juliette (Sasha Waltz), Esmeralda – Notre-Dame de Paris (Roland Petit), Odette/Odile – Swan Lake (Rudolf Nureyev),…

 

Danseuse invitée:

  • 2007 Cendrillon – Arena di Verona (M.G.Garofoli)
  • 2007 Pas de Trois du « Lac des Cygnes » -conservatoire Rimsky- Korsakov,S.Petersburg (Petipa)
  • 2008 Giselle – Arena di Verona (M.G.Garofoli)

 

Prix:

  • « Premio delle arti 2004 »,
  • « Premio Positano » Leonide Massine 2007,
  •  Premio « La Ginestra d’Oro » 2007.
  • « Premio Danza & Danza 2011 » – as The Best Performer of the year,
  • « Premio Roma In Danza 2012 »,
  • « Premio Danza Arenzano 2013 ».

Petra